Préparation aux 2des sous-parties
Réponse AJAX

Introduction

Votre épreuve écrite de spécialité est décomposée en deux sous-partie :

La dématérialisation de documents s’inscrit-elle pleinement dans une démarche de développement durable ?
(cas L'O'téra du Sart, juin 2014)
Ce cours va vous permettre de vous préparer à cette seconde sous-partie.

Comment structurer votre réponse ?

La rédaction de cette synthèse structurée doit respecter la forme classique de la plupart des synthèses ou des dissertations : introduction, développement, conclusion succincte.

Indépendamment du contenu et de l'étendu de vos connaissance, vous obtiendrez des points (la moitié environ) rien que pour le respect de cette structure.

On doit donc trouver :

Lien avec la première sous-partie.

Le thème sur lequel porte la question a forcément un rapport avec la première sous-partie. Vous ne devez pas négligez ça sous peine d'être pénalisé.

Dans votre développement, vous devez donc :

Exemple : l'O'téra du Sart

La dématérialisation de documents s’inscrit-elle pleinement dans une démarche de développement durable ?
(cas L'O'téra du Sart, juin 2014)

Introduction :

Avantages :

Inconvénients :

Conclusion :

La dématérialisation consiste à manipuler des documents sous forme numérique pour leur consultation, leur stockage et leur transfert, au lieu de le faire sous forme de papier. Nous allons voir ici si cette dématérialisation est compatible avec un développement durable, c'est à dire qui respecte de façon durable l'environnement, l'économie, les ressources comme les matières premières, et l'équité sociale. Dans un premier temps, nous allons parler des apports de la dématérialisation, dans un deuxième temps, nous allons voir qu'elle ne présente pas que des avantages. Toutefois,

On voit que la dématérialisation peut s'inscrire dans un démarche de développement durable, à condition qu'on fasse attention à certains points ou certains excès. Comme toute technologie, il fauda apprendre à bien la maîtriser pour en retirer le meilleur bénéfice et veiller à ne pas nuire à la planète.

Sujets d'examens, introductions, éléments de réponse

Cas Bruce (2018)

Comme Bruce, de nombreuses organisations optent pour une externalisation du stockage des données. Les données peuvent avoir trait au domaine bancaire, au domaine commercial, à l’état civil d’individus, à des pratiques ou habitudes de consommateurs ou usagers, etc. Elles peuvent être transmises volontairement (comme lors de l’inscription au service Bruce) ou collectées du fait de son activité (horaires de connexion, actions effectuées, etc.).

L’externalisation permet de disposer de capacités de stockage et de calcul très élevées, indispensables à l’activité de certaines organisations. C’est également s’en remettre à des spécialistes dont c’est le cœur de métier.

Néanmoins, les aspects techniques, financiers, commerciaux, éthiques, contractuels et réglementaires doivent être pris en compte.

En une ou deux pages, à partir de vos connaissances et en vous appuyant sur des situations de gestion diverses (dont celles mentionnées dans la première sous-partie), répondre de façon cohérente et argumentée à la question suivante :

L’externalisation du stockage des données est-elle sans risque pour les organisations ?

Introduction :

Votre réponse n°1

Éléments de réponse pour la première partie du développement :

Votre réponse n°2

Éléments de réponse pour la deuxième partie du développement :

Votre réponse n°3

Cas La centrale Ap’Num (2017)

Le projet de déploiement du progiciel de gestion intégré pour la centrale d’achat Ap’Num et les magasins a pour but d’accroître l’intégration des différents acteurs dans un système d’information global afin de favoriser les relations, non seulement entre la centrale et les magasins, mais aussi entre les collaborateurs de la centrale elle-même.

Ce type d’application contribue à la mise en œuvre d’une intelligence collective. Mais son déploiement a nécessité la mise en place de nouveaux équipements et une adaptation des systèmes d’information de la centrale Ap’Num et des magasins. Toutes les organisations ne se lancent pas dans la démarche de déploiement d’un progiciel de gestion intégré, notamment lorsque l’investissement et les coûts de fonctionnement sont trop élevés par rapport aux résultats escomptés.

La gamme des outils de coopération, de collaboration et de communication favorisant le développement de l’intelligence collective est large. Ainsi, dans le cas Ap’num, à côté du progiciel de gestion intégré, les magasins adhérents utilisent des outils en ligne afin de recueillir les avis des consommateurs sur les produits.

En une à deux pages, à partir de vos connaissances et en vous appuyant sur diverses situations de gestion dont celle présentée dans la première sous-partie, répondre de façon cohérente et argumentée à la question suivante :

La mise en œuvre d’applications favorisant le développement de l’intelligence collective s’accompagne-t-elle toujours d’une adaptation en profondeur du système d’information ?

Introduction :

Votre réponse n°4

Éléments de réponse pour la première partie du développement :

Votre réponse n°5

Éléments de réponse pour la deuxième partie du développement :

Votre réponse n°6

Cas Aqua Marseille (2017)

L'ambition de ces 15 prochaines années est de faire de Marseille la capitale euro-méditerranéenne des technologies de l'assainissement. Par souci d'anticipation et afin de répondre aux directives européennes, Aqua Marseille a mis en place un programme exploitant des technologies toujours plus innovantes dans le domaine environnemental.

Elle a pour cela considérablement diversifié et juxtaposé les technologies numériques mobilisées, afin de proposer une qualité de service en constante progression. Ainsi, pour la collecte, le traitement et la diffusion de l’information, elle utilise simultanément pour la même activité (la relation aux usagers sur les demandes d’intervention ou bien l’état des plages) des outils numériques différents : site web, application mobile et réseaux sociaux.

Cette tendance est assez générale et de nombreuses organisations publiques ou privées procèdent ainsi dans leurs activités en relation avec les usagers et les clients.

En une à deux pages, à partir de vos connaissances et en vous appuyant sur diverses situations de gestion dont celle présentée dans la première sous-partie, répondre de façon cohérente et argumentée à la question suivante :

La diversification des technologies numériques mobilisées pour une même activité rend-elle les organisations plus efficaces ?

Introduction :

Votre réponse n°7

Éléments de réponse pour la première partie du développement :

Votre réponse n°8

Éléments de réponse pour la deuxième partie du développement :

Votre réponse n°9

Cas Patrimoine (2017)

L’équipement des programmistes du Conseil régional en terminaux mobiles vise une plus grande efficacité dans leur mission. Ils pourront accéder à toutes les informations sur les demandes en cours et répondre immédiatement à certaines questions posées.

Cette pratique touche de nombreux autres employés mobiles ou itinérants dans d’autres secteurs qui peuvent d’une part disposer de toutes les informations nécessaires à la prise de décision sur place, et d’autre part alimenter le système d’information de l’organisation en informations nouvelles.

Le développement de ces pratiques de dialogue à distance avec le SI de l’organisation est rendu possible par les progrès technologiques. Il semble a priori opportun de profiter des solutions techniques pour améliorer la qualité du service ou les performances commerciales. Toutefois il existe des risques qui peuvent freiner le recours à ces solutions et doivent être évalués. Par exemple, l’accès aux données peut parfois dépendre de l’utilisation du réseau disponible quel que soit l’endroit où se situe la personne mobile ou itinérante, ce qui peut présenter des inconvénients.

En une à deux pages, à partir de vos connaissances et en vous appuyant sur diverses situations de gestion, dont celle présentée dans la première sous-partie, répondre de façon cohérente et argumentée à la question suivante :

L’utilisation de terminaux mobiles pour se connecter au système d’information d’une organisation représente-t-elle un risque ou une opportunité pour l’organisation ?

Introduction :

Votre réponse n°10

Éléments de réponse pour la première partie du développement :

Votre réponse n°11

Éléments de réponse pour la deuxième partie du développement :

Votre réponse n°12

Cas KissKissBankBank (2016)

Le succès de la plate-forme de crowdfunding de KissKissBankBank, qui se mesure en résultats financiers, en nombre de projets aboutis, en popularité, etc., repose sur une collaboration étroite entre les différents acteurs de son système d’information : porteurs et porteuses de projets, KissBankers, Ingenico... Cette collaboration aboutit notamment au fait que des projets, souvent innovants mais qui n’intéressent pas, à priori, les financeurs traditionnels, voient le jour.

Ces outils de l’informatique sociale, qu’il s’agisse des réseaux sociaux, d’espaces collaboratifs ou de communautés de pratiques, se sont fortement développés ces dernières années en réponse à certains besoins, qu’ils soient professionnels ou personnels.

En une à deux pages, à partir de vos connaissances et en vous appuyant sur des situations de gestion dont celle présentée dans la première sous-partie, répondre de façon cohérente et argumentée à la question suivante :

Les outils de l’informatique sociale répondent-ils avant tout à un besoin de collaboration ?

Introduction :

Votre réponse n°13

Éléments de réponse pour la première partie du développement :

Votre réponse n°14

Éléments de réponse pour la deuxième partie du développement :

Votre réponse n°15

Cas YouDrive (2016)

Selon certaines prévisions, le nombre d’objets connectés dans le monde atteindra 6 milliards en 2016 et dépassera les 20 milliards en 2020.

Les assurances (comme Direct Assurance) investissent le domaine de l’internet des objets pour collecter des données afin de personnaliser les contrats et mieux connaître leur clientèle. Mais ils ne sont pas les seuls à utiliser les objets connectés. D’autres organisations, dans d’autres domaines, y ont recours ou en proposent, avec des objectifs bien précis.

En une à deux pages, à partir de vos connaissances et en vous appuyant sur des situations de gestion diverses (dont celle présentée dans la première sous-partie), répondre de façon cohérente et argumentée à la question suivante :

Les objets connectés ont-ils uniquement vocation à améliorer les services rendus à leurs usagers ?

Introduction :

Votre réponse n°16

Éléments de réponse pour la première partie du développement :

Votre réponse n°17

Éléments de réponse pour la deuxième partie du développement :

Votre réponse n°18