Installation de Windows Server 2019
Réponse AJAX

Objectif...

L'installation d'un OS (Operating System, ou système d'exploitation) est une activité courante pour un professionnel en informatique. Parmis les OS les plus courants, on trouve :

Cet atelier vous propose d'installer plusieurs OS dans des machines virtuelles (grâce à VirtualBox de l'éditeur Oracle).

Création d'une nouvelle machine virtuelle dans VirtualBox

Sur votre ordinateur, lancez le logiciel VirtualBox.

Créez une nouvelle machine virtuelle :

Réglez les quatre paramètres suivants (notez bien que vous devez créer sur le disque D, un dossier au nom de votre login) :

Pour la taille de la mémoire vive (appelée en anglais "RAM" pour "Random Access Memory"), choisissez 1024 MB (Mega-Bytes = Méga-octets), ce qui correspond à 1 GB (Giga-Bytes = Giga-octets) (Windows Server 2019 nécessite au minimum 512 MB) :

Choisissez Créer un disque dur virtuel maintenant (on a besoin d'un disque dur pour installer Windows Server 2019).

Choisissez le format VDI (le format des disques durs virtuels de VirtualBox) (n'importe quel autre format ferait aussi bien l'affaire).

Choisissez un stockage dynamiquement alloué (la taille du disque dur virtuel augmentera au fur et à mesure des besoins, ainsi on ne gaspille pas d'espace sur le disque dur physique, mais c'est au détriment des performances).

Choisissez une taille de disque de 32 Gio, c'est le minimum recommandé pour Windows Server 2019 (bientôt vous apprendrez la différence entre les Go et les Gio, les Mo et les Mio, les Ko et les Kio) :

Votre machine virtuelle est créée. On va aller dans Configuration pour ajuster un paramètre réseau (pour que votre machine virtuelle soit présente sur notre réseau informatique, au même titre que n'importe quelle machine physique) :

Dans l'onglet Réseau, au lieu de NAT (Network Adress Translation), choisissez Accès par pont :

Maintenant, double-cliquez sur votre machine virtuelle pour la démarrer :

Installation de Windows Server 2019 dans notre machine virtuelle

Installation

La machine a besoin d'un disque (disque dur, clé USB ou fichier image .iso) sur laquelle elle peut "booter". On va choisir l'image .iso du DVD d'installation de Windows 2019 Server. Il se trouve dans \\serveurgg\Utilisateurs\Eleves\btssio2022\_Ressources (ceci peut se faire ultérieurement à partir du menu de la machine virtuelle : Périphériques -> Lecteurs optiques -> Choose a disk file..., puis Machine -> Redémarrage) :

Vous pouvez aussi le télécharger sur mon Google Drive.

Première étape : choix de la langue, du format horaire, du fomat clavier, etc. Cliquez sur suivant :

Étape suivante : cliquez sur Installer maintenant :

Étape suivante : saisie de la clé d'activation. Vous pouvez choisir "je n'ai pas de clé d'activation", vous pourrez alors utiliser cet OS pendant un mois. Si vous avez besoin de l'utiliser plus longtemps, vous pouvez saisir maintenant ou ultérieurement une clé au hasard parmis les suivantes :

(ne marche qu'une fois que Windows est installé) : à cette occasion, vous avez peut-être remarqué que le copier-coller ne fonctionne pas entre la machine physique et la machine virtuelle. Pour réparer ce désagrément (et d'autres), vous pourrez lancer (une fois que Windows a fini de s'installer) : Périphériques -> Insérer l'image CD des Additions invité...

Étape suivante : choisissez (expérience de bureau) pour avoir un OS avec interface graphique (sinon vous n'auriez que la ligne de commande, que bientôt vous apprendrez à maîtriser autant sous Windows que sous Linux) :

Étape suivante : cochez J'accepte les termes de licence puis cliquez sur suivant.

Étape suivante : Cliquez sur Personnalisé : installer uniquement Windows (avancé) (l'autre option est utile seulement si un Windows est déjà installé sur le disque).

Étape suivante : Choisissez le Lecteur 0 (ici le seul disponible, mais si vous avez un PC avec plusieurs disques, vous les verrez tous), puis Suivant.

L'étape suivante (installation de Windows) dure longtemps, d'autant plus que VirtualBox va chercher les fichiers d'installation par le réseau et pas en local. Pendant ce temps vous pouvez consulter les ressources suivantes :

Étape suivante : Choisissez un mot de passe pour l'administrateur. Ce mot de passe restera strictement confidentiel, et il est hors de question d'oublier un mot de passe administrateur. Choisissez donc un mot de passe qui vous est familier et dont vous vous souviendrez facilement.

Le piège du Ctrl + Alt + Suppr

Windows vous invite à appuyer sur Crtl + Alt + Suppr, mail c'est un vil piège ! (Que je vous expliquerai en détail en cours). Utilisez plutôt le menu présenté dans la capture ci-dessous, ou son raccourci clavier, sachant que la touche Host est Ctrl droite (par défaut sous VirtualBox).

Bravo ! Vous avez installé Windows Server 2019 dans une machine virtuelle !

Une fois que tout est terminé, écrivez "terminé" dans la réponse ci-dessous, appelez-moi pour que je vérifie que tout est ok, puis je validerai la réponse.

Votre réponse n°1

Pour aller plus loin

Ecrivez "terminé" et appeler-moi pour vérification.

Affectation d'une adresse IP fixe à notre serveur Windows Server 2019.

Pour affecter une adresse IP à votre ordinateur, de façon à ce qu'il puisse communiquer sur le réseau :

Pour autoriser la machine à répondre aux requêtes 'ping' :

Notez ici l'adresse choisie :

Votre réponse n°2

Affectation d'un nom NETBIOS à notre serveur Windows Server 2019

Pour affectation un nom NETBIOS :

Mettez ici le nom NETBIOS que vous avez choisi pour votre serveur :
Votre réponse n°3

Créer d'autres machines virtuelles

Création d'une machine virtuelle avec l'OS Linux Unbuntu ou Debian

Votre réponse n°4

Création d'une machine virtuelle avec l'OS client Windows 10

Votre réponse n°5

Création d'une machine virtuelle avec Windows Server 2019 sans mode graphique (expérience de bureau)

Votre réponse n°6